Dindofus Site de la guilde Materia Prima sur Hel Munster

22Jul/151

Les objets collectors dans Dofus

Des objets collector dans le jeu, il y en a? Comment se les procurer? Un petit article sur le sujet avec en bonus, l'interview d'un joueur spécialisé dans ce commerce d'objets.

Pour n'importe quel joueur voulant différencier son apparence, un constat s'impose : sur Dofus, les objets véritablement en édition limitée (c'est à dire, moins de 100 exemplaires par serveur) se comptent sur les doigts de la main.

Si Ankama propose régulièrement des objets "inédits" ils ne sont pas rares pour autant, car distribués à grande échelle via les abonnements et la boutique de la société. Idem pour les objets évènementiels que l'on obtient en faisant un donjon à un certain moment du jeu (ex : le bouclier cochon).

Les objets "historiques" du jeu (ex : la panoplie du corbeau noir) ont été mis en masse dans la boutique. Enfin, certains items rares ont fait l'objet d'une campagne de promotion a posteriori, les distribuant d'un jour à l'autre à grande échelle (ex : le darclier).

Tout ça ne fait donc pas les affaires des collectionneurs, désespérément à l'affut d'objets véritablement collectors.

Liés ou pas liés?

Difficulté supplémentaire, un objet "rare" peut être lié au compte du personnage lors de son obtention (ou, sans prévenir, lors d'une maj, c'est ce qui est arrivé à mon emote flûte). Dans ce cas, l'objet n'est plus échangeable. Les règles entourant les objets liés sont un peu floues : certains objets rares sont liés d'office, d'autres le sont une fois sur deux. C'est par exemple le cas de certains objets gagnés sur les réseaux sociaux, parfois liés, parfois pas du tout.

Tout porte donc à croire qu'Ankama ne cherche pas vraiment à développer le caractère inédit des objets présents dans son jeu (ou alors, comme pour le darclier, présente l'objet comme rare, pour le distribuer à grande échelle un peu plus tard). C'est dommage, car la demande est pourtant là.

Il ne reste donc, pour que le collectionneur, que deux alternatives : se tourner vers les évènements organisés sur les réseaux sociaux ou essayer d'obtenir (en toute légalité) des objets distribués sur les serveurs non francophones.

Sur les réseaux sociaux : la panoplie Social Netbwork

Sur les réseaux sociaux, vous pourrez obtenir certains éléments de la panoplie Social Netbwork: le Caskwitteur, le Fesses Bouclier, la cape Tioube, la Gouglamu (ce dernier objet est moins intéressant, car n'est pas visible une fois équipé).

Comment les obtenir? En participant à des petites activités évènementielles sur les pages officielles Dofus sur Twitter et Facebook. Notons à ce sujet que leur compte Twitter offre bien plus d'évènements que leur page Facebook. Egalement, les objets n'ont pas forcément une obtention liée à leur média d'appellation. Ainsi, vous pourrez vous procurer la Gouglamu et la cape Tioube via Twitter, alors qu'on aurait pu croire qu'il en irait autrement. La cape Tioube est d'ailleurs assez fréquente dans le jeu, depuis sa diffusion massive lors du Goultaminator 2014 (diffusion massive que Xyale, la Community Manager de la société, promet ici de ne plus réitérer).

Les nouveaux objets Social Network (2015)

Présentés par Xyale sur Twitter en février 2015, quelques nouveaux objets sont en circulation, toujours et principalement via les petits évènements du Twitter officiel de Dofus. Il s'agit du chapeau Bleure, la cape Tagrame, du bouclier Hitche et du bouclier Ridite.

Si ces objets vous intéressent, le plus facile est donc de participer aux évènements Twitter. Pas de compte Twitter? Créez-en un uniquement pour ces events, cela prend deux minutes.

Enfin, petit conseil : évitez autant que possible d'utiliser vos comptes sociaux "réels" pour jouer à ces évènements. Tous les échanges sur ces pages Twitter/Facebook sont publics, votre (futur) employeur peut donc y accéder via une simple recherche Google (pratique pas très éthique mais fort répandue dans les ressources humaines de nos jours). Aussi est-il plus raisonnable d'utiliser un compte au nom de votre personnage de jeu, que vous réservez uniquement à ce type d'activité.

Les objets exclusifs à certaines communautés

La panoplie culottée (serveur nippon, fermé en mars 2014), la panoplie pain d'épice (serveurs internationaux), le bouclier des mille (serveur italien), les boucliers hispaniques (serveur espagnol) sont quelques exemples d'objets exclusifs (pour le moment...) à certaines communautés du jeu. Pour les obtenir, deux options s'offrent à vous : espérer que ces objets arrivent dans la boutique Ankama/soient offerts lors d'évènements officiels (mais dans ce cas, ils ne seront plus vraiment collector...), ou les acheter à un joueur qui migre vers votre serveur avec ces objets. Cette deuxième option est totalement légale, comme l'indique ici le service de support Dofus :

Disons les choses clairement, devant la rareté des objets véritablement collectors, ces objets issus d'autres communautés (et donc très peu courants sur les serveurs francophones) sont devenus, en désespoir de cause, le graal des collectionneurs.

Pour autant, ne succombez pas à la tentation de migrer vers un autre serveur pour les obtenir à faible coût! Premièrement, c'est techniquement difficile à faire (filtrage des adresses IP), deuxièmement, c'est interdit par le règlement du jeu. Mais si vos finances vous l'autorisent, vous pouvez très bien vous les offrir sur votre serveur, à condition de trouver un vendeur (honnête) et un prix raisonnable.

Méfiez vous des vendeurs qui vous demandent une avance (jamais donner de kamas à l'avance, quelque soit la raison invoquée!) ou font monter les enchères entre plusieurs joueurs (l'objet aura alors toutes les chances de vous échapper ou encore, il se peut que les enchérisseurs n'existent pas et soient juste l'excuse invoquée pour faire monter le prix).

Interview d'un commerçant interserveurs

Nous terminons cet article par une interview d'un commerçant interserveurs, croisé récemment sur Hel Munster:

- Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
J’ai commencé Dofus début 2009 sur le serveur Hel Munster. J’ai longtemps joué monocompte pendant plus de 3 ans. Je n’ai quasiment que fait que du PvM. Mais le contenu PvM a commencé à moins m’intéresser à la sortie de Frigost. J’ai alors commencé une collection d'objets rares du jeu.

- Quand as-tu commencé le commerce interserveurs (CI) et pourquoi?
Peu après l'arrivée du service de migrations, j’ai commencé à voyager de serveur en serveur. Au début c’était pour agrandir ma collection d’objet atypiques : c’était une vraie liberté de pouvoir aller sur les serveurs les plus anciens où l’on pouvait trouver des items pratiquement uniques! Le prix des Ogrines était assez élevé à l’époque et il fallait que je trouve une solution pour financer mes migrations. En effet, je ne pratiquais pas de PvM, ni d’élevage, ni de forgemagie... pourtant les kamas sont venus naturellement car d’un serveur à un autre le prix des "items de collection" pouvait varier du simple au triple! J’ai donc commencé à acheter et à revendre ces objets.

- Que penses-tu de l’interdiction du commerce interserveur? Est-elle pertinente?
Pas du tout, je trouve cela absurde de la part d’Ankama de vouloir interdire le CI car c'est la société qui a instauré la possibilité de migrer dans le jeu, le commerce entre serveurs est une conséquence naturelle de cette décision. A partir du moment où ce n’est pas nuisible pour le reste de la communauté je ne vois pas en quoi cela devrait être interdit. Au contraire c’est une richesse pour les joueurs, cela permet d’équilibrer les prix des objets et de les rendre disponibles dans toutes les communautés.

- As-tu peur de te faire sanctionner un jour?
Pas vraiment. Je pense qu'Ankama n’a pas (pour le moment..) les moyens ou l'envie de lutter contre le CI. Au contraire des bots (une véritable nuisance pour les joueurs, l'économie des serveurs et Dofus en général), le CI n'a pas d'impact négatif sur le jeu. Donc j’ai l’impression que ce n’est pas dans leurs priorités de faire respecter cette règle.

- Comment trouves-tu les items rares et comment décides-tu à qui (et où) les vendre?
La base c’est de consulter les HDV et les modes marchands du village le matin et le soir. Ensuite il y a les zones où les joueurs se regroupent (certains zaaps ou la map [-1;0]), c’est généralement là que l’on peut rencontrer les amateurs d’objets rares. Je pratique le CI depuis maintenant quelques années, j’ai donc établi un réseau de joueurs que je contacte à chaque passage sur leur serveur. Mais je ne suis pas le seul, beaucoup de joueurs pratiquent ce type de commerce, cela permet d’acheter et de revendre des objets sans difficulté.

- Te rends-tu sur tous les serveurs du jeu?
Oui, je me rend sur deux à trois serveurs par semaine, suivant les ventes que j’ai prévu de faire. De ce fait, j’ai eu l’occasion de visiter un peu tous les serveurs et de rencontrer beaucoup de joueurs.

- Est-ce rentable?
Oui c’est très rentable. Pourtant je n’exploite qu’une partie du CI, celui que je connais le mieux : les objets rares. Mais il y a d'autres types de CI : les dofus, les runes, les items PVP ou THL, les exos etc... Le principe de base est d'organiser les ventes que l’on souhaite faire et à qui. Le CI devient un peu moins rentable qu’avant car les prix s’équilibrent entre les serveurs. C’est pourquoi je reste dans le commerce d’objets rares, car ce sont des items où il est souvent difficile d’avoir un prix fixe. Cela me rapporte plus ou moins 500 millions de kamas par mois.

- As-tu d’autres activités IG?
Très peu, je n’ai pas énormément de temps à consacrer à Dofus. Le CI me permet de faire des kamas rapidement et de pouvoir profiter du contenu qui m’intéresse dans le jeu.

- Es-tu déjà tombé sur des acheteurs qui essayaient de t’arnaquer?
Je ne me suis jamais fais réellement arnaquer, mais il arrive qu’un joueur me demande certain objets puis, après ma migration, ne souhaite plus honorer sa commande. Au début, il m'est arrivé d'acheter des objets beaucoup trop cher car le vendeur m’en avait vanté la rareté et dans le feu de l’action je ne vérifiais pas toujours leur valeur réelle. Mais les forums de joueurs (comme JOL) permettent d'avoir plein d'informations sur les objets de collection et cela évite de se faire avoir! Le CI, c'est aussi un très bon moyen de rencontrer des joueurs de tous horizons et de découvrir les autres communautés du jeu.

Filed under: News Leave a comment
Comments (1) Trackbacks (0)
  1. Pour le coup, un article très intéressant qui permet de se fixer sur le sujet et de percer l’abcès du doute et sur la prononciation d’Ankama sur le sujet.
    Merci à vous tous d’avoir mené l’enquête et de nous l’avoir si bien expliquer.


Leave a comment

No trackbacks yet.